Le piégeage des animaux à fourrure

Le piégeage est une activité complexe qui mérite qu’on s’y intéresse. Souvent, c’est la méconnaissance des gens face aux activités ou pratiques moins communes qui font en sorte d’attirer des opinions négatives.

Photo: Antoine Martineau-Rousseau

19 juin, 2014

Le piégeage, l’une des pratiques les plus anciennes sur la terre, est en train de disparaître. On compte environ 8000 trappeurs au Québec en 2014, alors qu’on en a déjà répertorié 20 000 dans les années 80. Antoine Martineau-Rousseau - Collaboration spéciale La baisse du prélèvement faunique pourrait coûter cher aux contribuables comme le mentionne un rapport publié en 2004 aux États-Unis par l’International Association of Fish and Wildlife Agencies (IAFWA). L’arrêt de la chasse et du piégeage comme outil de gestion de la faune entraineraît un coût estimé à 250$ par résident aux États-Unis (2004) afin de gérer les espèces abondantes. On peut penser que les coûts seraient similaires au Québec en 2014 et probablement supérieurs puisque certaines espèces ont augmenté ...

Détails

Estrie: l’union fait la force!

Dans la région, on trouve essentiellement cinq groupements forestiers : Aménagement forestier coopératif de Wolfe, Groupement forestier coopératif Saint-François, Groupement forestier du Haut-Yamaska, l’AFA des Sommets et l’AFA des Appalaches.

Photo: Guy Lavoie

16 juin, 2014

Mélanie Grenier Depuis environ trois ans en Estrie, les groupements forestiers ont trouvé une solution pour se remettre de la crise forestière. Cette solution : le travail d’équipe. C’est ainsi que, quatre groupements de la région qui se partagent des services et des ressources, peuvent désormais prétendent à l’obtention de contrats jusqu’alors inaccessibles. Pour l’instant, il n’est pas question de fusion entre les entreprises, mais seulement d’un partage qui porte fruit! Après la crise forestière, c’est toute l’industrie qui a dû faire des efforts pour être plus créative. Pour bien se positionner pour la reprise, l’Estrie a pour sa part choisi d’unir ses forces en partageant des services, des sous-traitants et des ressources humaines. «On a toujours bien collaboré en Estrie alors ...

Détails

6M$ pour lutter contre la tordeuse des bourgeons de l’épinette

Le gouvernement fédéral a annoncé une contribution de 6 M$ sur quatre ans pour lutter contre la tordeuse des bourgeons de l’épinette (TBE) au Québec.

Photo: Guy Lavoie

11 juin, 2014

Annoncé dans son dernier budget, le gouvernement fédéral a annoncé une contribution de 6 M$ sur quatre ans pour lutter contre la tordeuse des bourgeons de l’épinette (TBE) au Québec. Une contribution qui réjouit la SOPFIM, l’organisme responsable de protéger les forêts contre les insectes et la maladie. Marie-Claude Boileau Informée de l’intention du gouvernement du Canada de soutenir la lutte contre la TBE dans l’Est du Canada, la Société de protection des forêts du Québec contre les insectes et les maladies (SOPFIM) s’est renseignée auprès du fédéral pour connaître la nature du projet. Précisons que cette initiative découle d’un budget de 18 M$ sur quatre ans annoncé dans le Plan d’action économique 2014 pour des mesures d’intervention précoce visant à prévenir la ...

Détails

Entrevue avec Laurent Lessard

Laurent Lessard, ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs (MFFP) lors de son passage au congrès du CIFQ le 15 mai dernier.

Photo: courtoisie CIFQ

09 juin, 2014

Marie-Claude Boileau L’élection du Parti libéral à la tête du gouvernement du Québec amène divers changements dans l’appareil gouvernemental comme la création d’un nouveau ministère, celui des Forêts, de la Faune et des Parcs (MFFP) que le député de Frontenac, LAURENT LESSARD, gèrera. Entré en poste récemment, Le Monde Forestier s’est entretenu avec le ministre à propos de certains dossiers. Quelles suites donnerez-vous au Rendez-vous sur la forêt québécoise tenue en novembre dernier? Notre feuille de route a été tracée nécessairement par cet événement-là. On a pris des engagements, des chantiers ont été créés. Dans le fond, ça devient mon «road test», c’est-à-dire que je vais essayer de traduire l’ambition derrière le Rendez-vous sur la forêt, et ce, dans toutes ses déclinaisons. Lors ...

Détails

Une force tranquille au royaume du Saguenay-Lac-Saint-Jean

2 juin. 2014

La Société sylvicole Chambord (SSC) célèbre ses 40 ans en 2014. L’entreprise, fondée en 1974, a vu le jour lorsqu’un groupe de propriétaires de lots boisés a choisi de mettre ses intérêts en commun. Les fondateurs étaient désireux de doter leur région d’un service d’aménagement forestier de qualité qui répondrait …

Détails

Un drone pour Sylviculture La Vérendrye

23 mai. 2014

La Coopérative forestière St-Dominique a fait l’acquisition d’un drone pour sa filiale, Sylviculture La Vérendrye, dans l’optique de diversifier ses services au lieu d’être concentrée uniquement sur la forêt, selon le coordonnateur de planification du rapport, Pascal Houle.
Louis-Antoine Lemire
«Nous avons fait une planification stratégique. J’ai vu passer une publicité d’un …

Détails

Du pain sur la planche pour le comité sectoriel

22 mai. 2014

Le Comité sectoriel de main-d’œuvre en aménagement forestier (CSMOAF) a récemment présenté son plan d’action 2014-2015 qui contient cinq grandes orientations. Pour en savoir un peu plus sur les projets du regroupement, Le Monde Forestier s’est entretenu avec l’adjointe à la direction du CSMOAF, Christine Bouliane.
Louis-Antoine Lemire
CHRISTINE BOULIANE mentionne que …

Détails

La biomasse forestière au service du domaine minier

20 mai. 2014

Norforce Énergie, une filiale de la Coopérative forestière Saint-Dominique, utilisera la biomasse forestière pour un projet de chauffe… pour une mine! Un projet unique et novateur qui est né de la rencontre entre le génie forestier et le génie mécanique.
Marie-Claude Boileau
 
Les décideurs de la Coopérative forestière Saint- Dominique ont toujours …

Détails

Pépinières et semences: planifier pour notre avenir forestier

14 mai. 2014

Le 9 avril dernier, dans le cadre du congrès de la Fédération des coopératives forestières du Québec (FQCF), deux experts en semences et plants forestiers ont présenté l’état de la situation et la stratégie de production des plants forestiers au Québec. Ils ont aussi exposé les nombreux défis qui s’offrent …

Détails

Suivi des trois chantiers du Sommet sur la forêt québécoise

13 mai. 2014

Lors du Rendez-vous national sur la forêt québécoise, le gouvernement du Québec a mis sur pied trois chantiers, chapeautés par trois experts. Le Monde Forestier a interrogé chacun d’eux pour voir où ils en étaient rendus.
Marie-Claude Boileau
 
Robert Beauregard – Chantier sur la production de bois
Le doyen de la Faculté de …

Détails