Houle Bellerive

Connaissez-vous les objectifs de développement durable de l’ONU?

28 Mar. 2019

Si vous répondez non, vous devriez participer à notre prochain congrès. Il se tiendra au Centre de congrès et d’expositions de Lévis, les 4 et 5 avril prochain sous le thème «NOUS et les ODD de l’ONU».

LES OBJECTIFS DE DÉVELOPPEMENT DURABLE (ODD) DE L’ORGANISATION DES NATIONS UNIES (ONU)

J’étais dans la salle pendant le Sommet international des coopératives de 2016 quand six ambassadeurs de l’ONU ont interpellé les trois mille représentants des coopératives. Ils leurs ont demandé de se mobiliser pour contribuer à atteindre les objectifs de développement durable récemment adoptés.

La démarche pour les déterminer a été rigoureuse. Elle a nécessité des négociations intenses entre les pays. Le résultat constitue le plan de match planétaire pour «perpétuer» l’humanité. Le plan vise à améliorer l’environnement pour les humains et à s’assurer que tous les hommes et les femmes auront un accès équitable et durable aux ressources. Selon les ambassadeurs, dont celui du Canada, il n’y a pas de plan B. C’est notre feuille de route et elle doit être connue et adoptée.
Depuis le Sommet, le réseau des coopératives forestières veut faire sa part. Le congrès constitue donc un moment important de mobilisation.

NOUS

Le choix de notre thématique est clair, après explication… En fait, le «NOUS» évoqué est le plus inclusif possible. Il regroupe certainement «nous les coopératives forestières», mais aussi «nous du secteur forestier ou du mouvement coopératif québécois», en fait idéalement, «nous tous».

Notre intention est ambitieuse. Elle consiste à convaincre le plus grand nombre possible de personnes qu’il faut s’impliquer pour atteindre les objectifs.
Quand on connait l’existence des ODD, on devrait débuter par mesurer notre contribution actuelle. Le plus difficile consiste cependant à déterminer comment contribuer davantage.

Personne ne peut contribuer aux dix-sept objectifs en même temps. Ils sont cependant tellement larges que tout le monde peut trouver le moyen de faire sa part. Personnellement, avec ma coopérative forestière, je crois que nous contribuons déjà beaucoup aux objectifs 1, 13 et 15 (éliminer la pauvreté, lutter contre les changements climatiques et vie terrestre) et à plusieurs autres comme le 6e pour améliorer la qualité de l’eau. Je crois aussi que nous devons nous impliquer davantage. Il me semble que le 10e qui vise à réduire les inégalités en luttant contre la discrimination pourrait être une cible supplémentaire. Il faudrait aussi que nous en fassions plus au niveau des partenariats inclusifs en faveur de ces objectifs, qui est le dernier objectif.

UN CONGRÈS QUE NOUS VOULONS STIMULANT

Nous aurons nos activités habituelles, dont des ateliers diversifiés et des repas officiels avec conférenciers et remises des mérites coopératif et d’excellence.
Nous aurons aussi plusieurs moments pour socialiser et rencontrer nos collègues des autres coopératives et plusieurs ne nos partenaires du secteur forestier et du mouvement coopératif.

C’est le jeudi après-midi que nous allons explorer la thématique. Nous avons la chance de bénéficier de la présence d’un représentant du gouvernement canadien qui viendra nous expliquer à quel point ces objectifs sont importants pour notre pays. Par la suite, nous entendrons un conférencier nous expliquer l’urgence de la mobilisation pour protéger l’environnement.

Parce que les objectifs ne concernent pas seulement la protection de l’environnement, nous aurons aussi un conférencier qui expliquera que ces objectifs comportent aussi beaucoup d’occasions d’affaires et que les entreprises les plus allumées en profiteront.

La dernière conférence sera prononcée par des représentants de l’IRECUS qui dévoileront les résultats des travaux préliminaires pour mesurer les liens qui existent entre les coopératives forestières du Québec et du Honduras avec les ODD. Nous conclurons les présentations par une discussion avec les représentants des coopératives, afin de déterminer s’il est possible et souhaitable de contribuer davantage à ces objectifs.

Je conclus en vous invitant chaleureusement à venir. Nous avons besoin de connaître votre point de vue et nous espérons vous convaincre un peu que vous faites partie de ce grand «NOUS».

Merci beaucoup à tous nos partenaires et commanditaires, dont surtout le Mouvement Desjardins qui joue cette année un rôle majeur, qui fait en sorte que congrès sera encore un succès. Bien hâte de vous y retrouver !