Martin Béland

Prêts pour le congrès?

21 Mar. 2018

Le congrès de la FQCF se tiendra les 12 et 13 avril prochain à Lévis. Puisque j’aimerais bien vous y rencontrer, voici un avant-goût.

UNE THÉMATIQUE À S’APPROPRIER

Le conseil d’administration de la Fédération a retenu pour le congrès de 2018 la thématique «Coopératives forestières 4.0 : Prêtes pour la révolution numérique». Pour certains, il s’agit de mots à la mode et pour d’autres, une thématique qui suscite des interrogations. Pour la Fédération, le virage 4.0 constitue une occasion formidable à saisir.

C’EST QUOI L’INDUSTRIE 4.0?

Pour ceux qui sont moins familiers avec le concept de l’industrie 4.0, je vais tenter de le vulgariser. Cette notion de 4.0 se réfère à la quatrième révolution industrielle qui est en train de prendre place.

La première révolution est associée à l’utilisation du charbon qui a révolutionné l’activité industrielle en rendant disponible l’énergie de la vapeur pour activer des machines. La deuxième révolution industrielle provient de l’usage de l’électricité, de la mécanique et de la progression des moyens de transport. La troisième révolution, qui date du vingtième siècle, est associée à l’émergence de l’électronique, de l’informatique et des télécommunications. La quatrième révolution provient du croisement de nouvelles possibilités qui relient les forces de la troisième révolution avec celles du numérique.

Le concept est encore récent puisque les premières tentatives pour la décrire remontent à seulement 2011. Ce qui caractérise cette révolution est lié à : l’interconnectivité, les usines intelligentes et l’utilisation agile d’immenses bases de données. Chacune de ces révolutions a reconfiguré le paysage économique en ouvrant des perspectives encore inédites.

Ces vagues de changements ont donné naissance à de nouvelles entreprises ou servi l’évolution de celles qui ont réussi à s’adapter. Ces révolutions ont aussi sonné le glas à plusieurs organisations qui ont expérimenté durement le concept de création destructrice. Cela s’est produit, par exemple, quand les calèches ont été remplacées par des voitures. Il est donc indispensable de comprendre la dynamique de ces révolutions pour non seulement s’adapter, mais aussi réussir à se repositionner en profitant d’un nouvel élan.

LE 4.0 FORESTIER

Les signes de la présence de l’industrie 4.0 sont plus évidents dans d’autres secteurs, mais il ne faut pas se méprendre : ils existent en foresterie. Sous l’impulsion d’acteurs motivés, le virage prend forme et il apporte son lot d’espoirs pour améliorer plusieurs composantes de notre fonctionnement.

FPInnovations travaille sur cette question, tant pour la connectivité des activités en forêt avec les usines que pour rendre les usines de sciage plus intelligentes. En cumulant beaucoup de données et en superposant des couches d’informations, il est possible d’espérer que la planification forestière va s’améliorer d’une manière notable. Les moyens de communication sont encore déficients dans la grande forêt publique, mais nous progressons tout de même vers un lien plus instantané entre les usines et les opérations forestières. Il s’agit d’un moyen indispensable pour produire ce que l’on vend. Voici déjà deux exemples simples pour illustrer comment le virage 4.0 va nous aider à améliorer notre performance.

UN CONGRÈS DE MOBILISATION

Des coopératives forestières sont en mouvement pour prendre le virage, notamment grâce au support de FORAC. Le congrès vise à accélérer la cadence vers le numérique. Il nous importe de mobiliser toutes les coopératives. Nous sommes très heureux de pouvoir bénéficier de la présence de plusieurs conférenciers qui viendront partager leur expérience en ce domaine. Il reste certainement encore beaucoup de chemin à parcourir pour que le réseau soit entièrement plongé dans le 4.0, mais les exemples concrets qui nous seront présentés nous feront progresser.

ET BIEN PLUS ENCORE…

Nous avons cette année une brochette d’ateliers très intéressants. J’espère que vous souffrirez quand vous devrez choisir parce que vous ne pourrez pas être partout en même temps. Nous aurons aussi plusieurs partenaires qui seront présents et qui souhaiteront avoir l’occasion de vous rencontrer à leur kiosque ou à travers les différentes activités. Nous honorerons encore une fois des personnes qui se sont distinguées en leur remettant les mérites coopératif et d’excellence. J’adore le congrès et l’énergie qu’il donne à ses participants. Je remercie tous nos commanditaires et annonceurs, dont particulièrement le Mouvement Desjardins et Sonic/Filgo nos deux commanditaires privilégiés, et je vous donne tous rendez-vous à Lévis.