Annie Beaupré

Prêts pour un congrès en mode virtuel?

11 Mar. 2021

Le congrès de la FQCF se tiendra du 7 au 9 avril prochain par vidéoconférence, pandémie oblige! L’an dernier, nous avions dû annuler notre congrès en raison de la Covid 19 qui nous avait pris de court. Cette année, nous avons eu le temps d’analyser la situation et de prévoir un congrès adapté. Contrairement aux années précédentes, ce congrès sera toutefois réservé aux membres de la Fédération.

Une thématique dans l’ère du temps

Le conseil d’administration de la FQCF a retenu une thématique entourant le numérique et le 4.0 : « Le numérique, un avantage compétitif à saisir en réseau ». Pour plusieurs, le numérique constitue un mot à la mode, dans l’ère du temps. Toutefois, pour la Fédération et plusieurs de ses membres, il constitue plutôt une occasion formidable à saisir.

Qu’est-ce que le numérique?

Le numérique c’est la transformation de masse de données en un format utilisable par les mathématiques ou, en d’autres termes, par les systèmes informatiques. Les données numériques et les systèmes qui les interprètent sont en train de tout changer. Ils améliorent notre façon de gérer et de décider, de concevoir et de construire, de faire des affaires, etc. Pour en profiter, il faut une chose : l’accès aux données numériques. Google, Amazon et Facebook l’ont compris il y a 10 ans ! Dans le secteur forestier, nous tardons à nous y intéresser.

Le numérique forestier

Les forestiers nagent pourtant dans une mer de données numériques, mais pratiquement personne ne les exploite réellement. On utilise timidement certaines technologies pour nous rendre plus efficaces, mais très peu les systèmes qui les mettent en valeur.

La Fédération s’efforce depuis quelques années de mettre en œuvre des projets structurants portant sur l’application des concepts de la révolution numérique 4.0 et l’acquisition de connaissances par l’exploitation du numérique. Une des principales raisons qui la motive est que la transformation numérique a le potentiel de positionner les coopératives forestières comme des leaders dans le secteur forestier. Par leur constitution en réseau, les coopératives forestières ont le pouvoir de générer un entrepôt de données confidentielles (datalake) unique au Québec qui aurait le potentiel de créer un réel avantage compétitif par rapport aux autres organisations qui n’ont pas la possibilité de se mutualiser.

En effet, toutes les entreprises qui bénéficient d’une vision de développement à long terme profitent assez uniformément des bénéfices des technologies. Ainsi, les gains de productivité s’annulent et ne procurent pas de réels avantages concurrentiels à long terme. Contrairement aux autres organisations, les coopératives forestières ont le pouvoir de se doter d’une vision technologique et numérique parce qu’elles sont fédérées. Elles disposent d’une fédération qui pourrait mettre en œuvre un modèle d’affaires dont une fonction serait d’exercer des processus efficaces, permettant de délivrer le meilleur service à ses membres. D’autres fonctions permettraient d’explorer et d’expérimenter afin de trouver ce qui a de la valeur pour les coopératives forestières, comment délivrer cette valeur et comment s’en servir comme avantage concurrentiel.

Un congrès d’orientation

Les coopératives forestières sont en mouvement pour prendre le virage numérique, notamment grâce au support de FORAC et de plusieurs projets financés par Desjardins et le Conseil québécois de la coopération et de la mutualité. Le congrès vise à accélérer la cadence et à inciter les coopératives à s’approprier les projets de transformation numérique et à orienter les travaux de la planification stratégique du réseau en cours.

Nous pourrons compter sur la présence de plusieurs conférenciers de grande renommée qui viendront partager leur expérience en ce domaine.  Ces présentations alimenteront les réflexions des coopératives forestières sur leur positionnement et celui de leur fédération en regard du numérique et nous feront progresser.

Remise des distinctions

Encore une fois cette année, nous honorerons des personnes qui se sont distinguées en leur remettant les mérites coopératif et d’excellence. Comme les distinctions de 2020 n’avaient pas encore été remises en raison de l’annulation du congrès, nous avons décidé de ne pas nommer de récipiendaires pour 2021 et de remettre plutôt les distinctions de 2020. Cette année, toutefois, la Fédération procédera à la remise d’une nouvelle distinction, celle de la relève.

À bientôt

J’espère sincèrement que ce congrès saura vous plaire et qu’il nous permettra de nous doter d’une meilleure vision stratégique en regard au numérique. Je remercie tous nos commanditaires et particulièrement le Mouvement Desjardins, notre commanditaire privilégié, et je vous dis à bientôt!