Stade de soccer Saint-Michel

Des super poutres conçues par Nordic Structures Bois

Le toit horizontal du Centre de soccer de Montréal fait 68,5 mètres de portée libre. Il a été conçu avec des poutres droites en bois de 70 mètres de long et de quatre mètres d’épaisseur.

Le toit horizontal du Centre de soccer de Montréal fait 68,5 mètres de portée libre. Il a été conçu avec des poutres droites en bois de 70 mètres de long et de quatre mètres d’épaisseur.

Photo: courtoisie

9 Jan. 2014
Marie-Claude Boileau

Nordic Structures Bois ne lève jamais le nez devant un défi. Elle vient d’ailleurs de le prouver une fois de plus en construisant un toit plat pour le Centre de soccer de Montréal qui possède des poutres d’une épaisseur de quatre mètres, soit un record mondial.

«Le défi était de produire des poutres droites d’une si grande portée, ce qui ne s’était jamais fait», confirme la personne en charge du projet pour Nordic Structures Bois, JEAN-CLAUDE BAUDRY.

Pour relever un tel défi, l’entreprise, qui commercialise les produits et systèmes de construction de bois fabriqués par sa société-soeur, Chantiers Chibougamau, a dû inventer la fabrication d’une poutre pleine en bois. «C’est une création. C’est la mise à profit de nos technologies qui nous a permis de faire ça», mentionne M. Baudry. «Comme nous sommes un fabricant à la fois de lamellé-collé et de lamellé-croisé, ça nous a permis de réaliser ces poutres géantes en caisson. Ce qui est une première», explique-t-il. Le toit horizontal du Centre de soccer de Montréal fait 68,5 mètres de portée libre. Il a été conçu avec des poutres droites en bois de 70 mètres de long et de quatre mètres d’épaisseur.

Les poutres ont été fabriquées à leur usine de Chibougamau selon une combinaison de bois lamellé- collé et lamellé-croisé. Le défi a été ensuite de transporter le tout à Montréal. «Il fallait le faire en plusieurs morceaux parce que les poutres n’étaient pas transportables. Puis, la difficulté était de les rassembler sur le chantier», soulève M. Baudry.

Pour faire cela, l’entreprise a créé des joints de transport qui sont, eux aussi, des records mondiaux. «Ce sont des joints en métal pour connecter les morceaux de poutre. Le tout est uni par des vis spéciales. Nous avons fait des tests. Parce qu’il n’y avait pas de presse assez forte en Amérique du Nord, nous avons envoyé des morceaux en Allemagne pour être testés», raconte l’ingénieur. En tout, cinq personnes en ingénierie ont travaillé sur le projet pendant six mois. À l’usine, ce sont une vingtaine de personnes qui ont oeuvré à la fabrication des poutres.

Nordic Structures Bois a conçu une vingtaine de structures en bois pour des complexes sportifs, notamment pour le Stade de soccer Chauveau à Québec, mais il s’agissait surtout de structure arquée. Un toit plat est une réalisation plus difficile en raison du poids qu’il doit supporter. «Les charges et les dimensions de ces poutres sont les plus grosses parce qu’au Québec on a de fortes charges de neige. À ma connaissance, ce sont les plus grosses poutres. La prochaine fois on va essayer de faire plus grand encore!», lance M. Baudry qui ajoute aimer les défis. «Il faut avancer, on ne peut pas toujours faire du surplace.»

Précisons que ce projet résulte d’un concours d’architecte lancé par la Ville de Montréal et qui a été remporté par la firme Saucier + Perrotte / HCMA architectes. L’Entreprise de Construction T.E.Q. Inc. a travaillé avec Nordic Structures Bois Inc. pour la structure d’acier sur laquelle repose les poutres en bois. Près de 40 M$ ont été investis dans la première phase du projet, qui comprend la construction du bâtiment, du stationnement et de l’aménagement extérieur. Par ailleurs, on vise l’obtention de la certification LEED-NC Or. Le bois utilisé dans les poutres est certifié FSC. «Nous avons utilisé environ 5000 mètres cubes de bois. C’est l’équivalent de 5000 tonnes de CO2 séquestré», informe M. Baudry.

Le stade de soccer devrait ouvrir ses portes à l’hiver 2014- 2015 dans le Complexe environnemental de Saint-Michel.