Mise en valeur des forêts privées

Le Ministre Lessard investit pour les producteurs de la forêt privée

«Les investissements réalisés dans les forêts privées soutiennent le développement économique régional forestier. Cette enveloppe globale réitère notre confiance envers les propriétaires de boisés privés en leur fournissant un appui supplémentaire pour accroître la prospérité de l’industrie forestière et des régions qui en dépendent», a indiqué M. Lessard.

«Les investissements réalisés dans les forêts privées soutiennent le développement économique régional forestier. Cette enveloppe globale réitère notre confiance envers les propriétaires de boisés privés en leur fournissant un appui supplémentaire pour accroître la prospérité de l’industrie forestière et des régions qui en dépendent», a indiqué M. Lessard.

Photo: archives LMF/CIFQ

7 Juin. 2016

Le ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs, M. Laurent Lessard, annonce des investissements de 28,5 millions de dollars pour l’exercice financier 2016-2017 dans le cadre du Programme d’aide à la mise en valeur des forêts privées.

«Les investissements réalisés dans les forêts privées soutiennent le développement économique régional forestier. Cette enveloppe globale réitère notre confiance envers les propriétaires de boisés privés en leur fournissant un appui supplémentaire pour accroître la prospérité de l’industrie forestière et des régions qui en dépendent», a indiqué M. Lessard.

Le Programme d’aide à la mise en valeur des forêts privées offre un soutien financier et technique aux producteurs forestiers pour la réalisation d’activités de mise en valeur des forêts privées. Ce programme, destiné aux producteurs forestiers reconnus et administré par les agences régionales de mise en valeur des forêts privées du Québec, couvre l’aide technique et l’exécution des travaux sylvicoles ainsi que certaines activités liées à la certification.

Tel que cela a été annoncé le 28 avril dernier, le programme bénéficie d’une grille de taux unique en forêt privée. Le taux de participation du Ministère est fixé à 80 % pour l’ensemble des traitements, sauf dans le cas des travaux commerciaux (90 %) et dans le cas des travaux de 1er et 2e dégagement (95 %). Cette grille sera adaptée en collaboration avec les partenaires à la suite des consultations annuelles.

En ce qui a trait à la bonification du programme, les critères basés sur la livraison des volumes et la possibilité forestière ont été appuyés par l’ensemble des partenaires. La mise en oeuvre et la répartition régionale des six millions de dollars supplémentaires, annoncés dans le discours du budget 2016-2017, seront connues ultérieurement.

À cela s’ajoutent les mesures fiscales annoncées plus tôt cette année :  hausse du seuil d’exemption à la taxe sur les opérations forestières qui passe à 65 000 $;  bonification du remboursement des taxes foncières accordé aux producteurs forestiers;  étalement du revenu pour les producteurs forestiers. « Par ces investissements, nous appuyons les propriétaires de forêts privées et adaptons notre accompagnement à leur réalité régionale en leur donnant les outils nécessaires pour optimiser l’exploitation de leurs ressources afin de maintenir la compétitivité de tout le secteur forestier, tout en stimulant l’économie de nos régions », a conclu M. Lessard.

Source: Cabinet du ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs