Les camionnettes: un retour en force

 Dès que l’économie montre des signes de reprise, le marché des camions prend du mieux et de nouveaux modèles se pointent dans les salles de démonstration.

Dès que l’économie montre des signes de reprise, le marché des camions prend du mieux et de nouveaux modèles se pointent dans les salles de démonstration.

6 Déc. 2013
Jacques Bienvenue

Lorsque l’économie américaine ralentit, le marché des camionnettes en souffre. En effet, cela signifie une diminution des constructions domiciliaires, des services d’entretien et toutes les autres entreprises de service. Ce faisant, les ventes de camions stagnent et les constructeurs automobiles tentent de réduire les pertes en ralentissant le développement de nouveaux produits afin de réduire les inventaires des invendus. Mais dès que l’économie montre des signes de reprise, le marché des camions prend du mieux et de nouveaux modèles se pointent dans les salles de démonstration.

C’est dans ce contexte que nous assistons à l’arrivée de plusieurs nouveautés dans le domaine chez les constructeurs nord-américains. Tous se sentent obligés d’y aller d’innovations. Chez les constructeurs japonais, Toyota n’a pas raté non plus l’occasion de réviser le Tundra. Les communiqués de presse parlent d’une refonte complète, mais en fait les principales modifications se situent essentiellement sur le plan esthétique avec une partie avant redessinée et un habitacle modernisé. La mécanique demeure cependant la même alors que les moteurs V6 de 4,0 litres et le V8 de 5,7 litres sont de retour. Les deux sont associés à une boîte automatique à six rapports. Le Tundra est offert en quatre configurations : Cabine régulière, Double Cab et Crew Max. Quant au Titan de Nissan, un nouveau modèle est prévu pour l’an prochain. Pour leur part, les constructeurs nordaméricains ont été plus prolifiques.

General Motors : évolution et raffinement

Selon General Motors, aussi bien le Chevrolet Silverado que le GMC Sierra sont entièrement transformés. En fait, on déclare que tout est nouveau du pare-chocs avant à la tige de remorquage arrière. Pourtant, au premier coup d’oeil, on a l’impression de déjàvu au chapitre des apparences. Les stylistes ont adopté une politique de design évolutif. Lorsque les nouveaux modèles sont placés à côté des anciens, la différence est importante. Mais c’est plus difficile à déterminer d’un simple coup d’oeil. Les trois moteurs au catalogue sont totalement changés. Ils proposent les mêmes cylindrées que précédemment, mais tout est nouveau : bloc moteur, culasse, désactivation des cylindres et calage variable des soupapes pour ne nommer que les principaux éléments. Le V6 de 4,3 litres produisant 285 chevaux est de série. En option, on retrouve le V8 de 5,3 litres de 355 chevaux et il ne faut pas oublier le V8 6,2 litres d’une puissance de 403 chevaux. Tous sont couplés à une boîte automatique à six rapports. Aussi bien le Silverado que le Sierra proposent un habitacle fort réussi avec un tableau de bord moderne et ergonomique. Sur la route, la suspension est confortable, la direction précise tandis que l’insonorisation est excellente. En plus, pour la première fois, une version de luxe du Silverado, le High Country, sera commercialisée. Chez GMC, la gamme de luxe Denali est commercialisée depuis longtemps. Finalement., GM a annoncé l’arrivée de sa gamme de camionnettes HD pour le printemps 2014. Le design est similaire aux modèles 1500 et il faut souligner que le tableau de bord est élégant et raffiné. Le moteur V8 6,0 litres est de série. Par ailleurs, le Duramax 6,6 litres turbodiesel est de retour.

Ram : opération raffinement

L’an dernier, les camionnettes Ram se sont mises en évidence. En effet, le Ram 1500 a été nommé camionnette de l’année par la revue américaine Motor Trend en plus de remporter les titres de Camionnette nord-américaine de l’année et de recevoir un honneur semblable de la part des chroniqueurs automobile du Texas. Au fil des mois, les nouveautés se sont succédées tant et si bien que les modèles 2014 sont homogènes et sophistiqués. Le Ram 1500 se démarque de la concurrence par l’arrivée d’un moteur diesel de 3,0 litres développant une puissance de 240 chevaux, 420 lb-pi de couple et associé à une transmission automatique huit vitesses TorqueFlite. Il s’agit d’une exclusivité pour la catégorie. Deux moteurs à essence sont offerts. En premier lieu, il y a le V6 Pentastar de 3,6 litres d’une puissance de 305 chevaux, un couple de 269 lb-pi et couplé à une transmission automatique huit vitesses. Enfin, le moteur V8 HEMI de 5,7 litres avec désactivation des cylindres technologie et distribution variable des soupapes offre une puissance de 395 chevaux et un couple de 410 lb-pi. On n’a pas ignoré les modèles 2500 et 3500 pour autant. Ils sont disponibles avec le choix de moteur suivant : le V8 HEMI de 5,7 litres de série produit 383 chevaux et 400 lb-pi de couple ainsi que le V8 HEMI de 6,4 litres qui offre 410 chevaux et 429 lb-pi de couple. Enfin, il ne faut pas oublier le moteur turbo diesel Cummins de 6,7 litres d’une puissance de 385 chevaux et le couple le plus généreux de la catégorie soit 850 lb-pi de. Sur plusieurs de ces modèles, il est possible de commander une suspension pneumatique arrière. Les modèles 1500 sont à ressorts hélicoïdaux et les versions HD à ressorts Hotchkiss.

Ford : le beau fixe

Le constructeur de Dearborn a été le premier à modifier sa camionnette F-150 il y a environ quatre ans. Mais depuis ce temps, les améliorations ont été continues. Ce qui a permis à Ford de poursuivre sa domination du marché des camionnettes tant au Canada qu’aux États-Unis. En fait, en 2014, il propose une nouvelle version du Tremor, une camionnette à vocation sportive propulsée par le moteur V6 EcoBoost. Celui-ci produit 365 chevaux et un couple de 420 lb-pi. Ce moteur n’est pas offert uniquement sur ce seul modèle et il est de plus en plus populaire sur les autres variantes du F-150. Il est en fait plus puissant que le moteur V8 5,0 litres atmosphérique qui a été longtemps le groupe propulseur de prédilection. En plus, le couple élevé du V6, 420 lbpi, lui permet de tracter des charges pouvant aller jusqu’à 11 300 lb. Soulignons au passage que le moteur de base est un V6 atmosphérique d’une puissance de 305 chevaux. Tous sont reliés à une boîte de vitesses automatique à six rapports. Toujours pour 2014 et sans doute pour profiter de l’engouement sans cesse croissant pour les camionnettes plus luxueuses, le modèle King Ranch a connu plusieurs améliorations au chapitre de l’habitacle avec des sièges redessinés et quelques retouches apportées à la planche de bord. On sait d’ores et déjà que Ford dévoilera la nouvelle génération du F-150 d’ici quelques mois. Par ailleurs, lors de la foire agricole de Dallas au Texas, on a présenté la prochaine version des modèles HD, soit les F-250, F350 et même F450. Ils seront propulsés par une nouvelle génération du moteur turbo diesel de 6,7 litres. Comme on utilisera un turbo plus gros, il est certain que la puissance sera supérieure aux 400 chevaux de moteur actuel tandis que le couple devrait surpasser 800 lb-pi. En plus, le châssis de type échelle sera renforcé et les freins plus robustes. Somme toute, les personnes à la recherche d’une camionnette ont l’embarras du choix aussi bien en puissance qu’en capacité de remorquage. La tenue de route et le confort ont également progressé de façon spectaculaire.