Congrès CIFQ

Les forêts, une collaboration durable

15 Mai. 2019

La forêt est un bien collectif qui est utilisé par un grand nombre de personnes aux intérêts multiples. Dans le cadre de son congrès annuel, le Conseil de l’industrie forestière du Québec (CIFQ) discutera de divers sujets regroupés sous le thème «Nos forêts, une collaboration durable». L’événement aura lieu les 15 et 16 mai à l’hôtel Hilton de Québec.

Par Marie-Claude Boileau

Avec le collectif Une forêt de possibilités, le CIFQ a réussi à réunir plus de 60 acteurs du domaine forestier autour de la diffusion de messages rappelant le rôle essentiel que joue la forêt dans l’économie québécoise, mais surtout dans la lutte aux changements climatiques. Cette campagne n’aurait pas pu voir le jour sans la collaboration des partenaires. C’est cette démarche qui a inspiré le choix de ce thème pour le prochain congrès de l’organisation. «Inévitablement aujourd’hui, lorsqu’on parle d’environnement et du futur, la forêt est intimement liée à ça. Pour nous, la collaboration est essentielle pour que le message soit pérenne. La collaboration avec tous nos partenaires est durable», explique DENIS LEBEL, président-directeur général du CIFQ qui représente plus de 200 membres de l’industrie forestière.

DÉROULEMENT

La journée du 15 mai débutera par la tenue de l’assemblée générale annuelle. Les membres présents discuteront de l’intendance de l’organisation en plus d’élire les administrateurs au conseil d’administration et autres comités. En après-midi, diverses conférences seront présentées. L’aspect économique de la forêt, les partenariats, l’innovation et les tendances économiques mondiales seront quelques-uns des sujets abordés. Parmi les participants, soulignons la présence de GAÉTAN MORIN, président et chef de la direction au Fonds de solidarité FTQ, CLÉMENT GIGNAC, vice-président principal, Placements et économiste en chef à iA Groupe financier, JOHN PARISELLA, conseiller spécial, Stratégie et rayonnement chez National et ex-délégué général du Québec à New York de même que STÉPHANE RENOU, président et chef de la direction de FPInnovations. Le ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs, PIERRE DUFOUR, prendra part à la journée en prenant la parole lors du souper du mercredi soir.

Le 16 mai, la journée débutera par la remise de bourses d’études. Pour M. Lebel, il est important de miser sur l’avenir et la relève. Le CIFQ travaille avec plusieurs institutions d’enseignement autant du secondaire que du collégial afin de valoriser les métiers du bois.

En après-midi, les conférences données seront liées à des sujets d’actualité notamment le caribou. Un autre panel qui risque d’intéresser les industriels est celui où l’on accueillera des sous-ministres du MFFP. «Certains de nos membres disent parfois qu’ils n’ont pas accès au gouvernement contrairement aux grandes entreprises. On a donc pensé à inviter des fonctionnaires qui vont nous adresser la parole, partager la relation de leur ministère avec le monde de la forêt, puis faire des échanges avec les gens dans la salle», explique M. Lebel.

Enfin, le congrès se terminera par le dîner du président-directeur général. À cette occasion, un conférencier invité parlera de comment il voit l’industrie forestière dans la société québécoise, quelle place elle occupe et qu’elle sera son futur. Cette année, cet honneur revient à JACQUES TANGUAY, vice-président et directeur général d’Ameublements Tanguay.

Info. : cifq.com.

Photo: Courtoisie