Une réalisation de Mécano mobile RL

Une unité mobile sur mesure pour Norforce Énergie

«On a fabriqué une unité mobile semblable pour une coopérative forestière ici dans la région, il y a six ans. Comme Norforce Énergie est une filiale de la Coopérative forestière Saint-Dominique, c’est par le réseau des coopératives qu’on a été mis en contact», explique RENAUD LAVOIE

«On a fabriqué une unité mobile semblable pour une coopérative forestière ici dans la région, il y a six ans. Comme Norforce Énergie est une filiale de la Coopérative forestière Saint-Dominique, c’est par le réseau des coopératives qu’on a été mis en contact», explique RENAUD LAVOIE

Photo: courtoisie

29 Mar. 2017

Norforce Énergie a fait appel à Mécano mobile RL d’Amqui pour concevoir et fabriquer une unité mobile de déchiquetage sur mesure. La compagnie désirait transformer de la biomasse forestière en petite quantité plus facilement.

Marie-Claude Boileau

«Dans le domaine du chauffage, il n’y a pas d’équipement de fabrication nord-américaine semblable à celui qu’a fait Mécano mobile RL», commente GUILLAUME MARQUIS, président de Norforce Énergie. «Il fallait être capable de transformer des copeaux chez des gens qui possèdent de la biomasse forestière et qui détiennent de petits volumes à différents endroits», indique-t-il.

Pour effectuer cette tâche, Norforce Énergie utilisait un tracteur de ferme et un broyeur attaché à l’arrière. Toutefois, le véhicule se déplaçait lentement. Rappelons que Norforce Énergie est une entreprise qui a été mise sur pied par la Coopérative forestière Saint-Dominique et Métal Marquis. Elle oeuvre dans le domaine de la production et la vente d’énergie à partir de biomasse forestière.

Elle a conclu un partenariat avec la compagnie minière Hecla Québec pour fournir de la biomasse pour un projet de chauffe à la mine Casa Berardi. Basée à La Sarre en Abitibi-Témiscamingue, la compagnie Norforce Énergie a confié son projet à Mécano mobile RL qui elle, est établie à Amqui dans le Bas-Saint-Laurent.

Comment s’est fait le contact entre les deux entreprises?Simplement par du réseautage au sein des coopératives forestières. «On a fabriqué une unité mobile semblable pour une coopérative forestière ici dans la région, il y a six ans. Comme Norforce Énergie est une filiale de la Coopérative forestière Saint-Dominique, c’est par le réseau des coopératives qu’on a été mis en contact», explique RENAUD LAVOIE, président de Mécano Mobile RL.

Créée en 1995, la compagnie emploie une douzaine de personnes. Pour concevoir l’unité mobile, l’entreprise d’Amqui devait fabriquer un équipement possédant une grande capacité de broyage pour la biomasse et s’assurer que l’opérateur soit à l’abri. Ainsi, on a utilisé un camion Kenworth T880 de 480 forces HP. On lui a ajouté deux produits de la compagnie finlandaise Kesla, soit une chargeuse 2009ST et un déchiqueteur C645.

Le tout a été installé sur la plateforme du camion. Mécano Mobile RL a attaché le tout à un système de sécurité et hydraulique pour faire fonctionner les équipements sécuritairement. La compagnie du Bas-Saint- Laurent se spécialise dans la machinerie forestière hydraulique. Elle travaille également dans les usines forestières.

Ce n’était pas la première fois qu’elle adaptait un équipement bien qu’il s’agisse habituellement de bûcheuses. M. Lavoie affirme que le défi était intéressant. Il a toutefois fallu faire vite. La décision a été prise à la fin septembre et il voulait la machineriele plus rapidement possible. «Les pièces ne sont pas — stocks — là-bas. Elles sont faites sur commande chez Kesla en Finlande. Nous les avons reçues le 10-12 décembre. Puis, nous avons fait l’installation durant les fêtes pour livrer le plus rapidement », fait-il savoir.

L’unité mobile a été livrée à Norforce Énergie le 10 janvier. «Bien qu’elle soit encore en période de rodage, elle livre les performances qu’elle devrait donner», mentionne M. Marquis. Deux employés de Kesla ont fait le voyage depuis la Finlande pour voir l’équipement et faire les ajustements nécessaires. M.Lavoie est allé également les rejoindre en Abitibi.

Des employés ont aussi été formés à Amqui pour apprendre à bien l’utiliser. Norforce Énergie a investi un demi-million de dollars pour cet équipement.