Marc Beaudoin

Sous l’arbre cette année

16 Déc. 2021

Après la période de la chasse, nous entrons dans une de mes périodes préférées, celle des Fêtes. Il y a des gens qui trouvent ça plus difficile, ce que je comprends. Certains perdent leur calme dans les stationnements de centre commercial et quoi d’autres?

Ce n’est pas mon cas.  J’aime tout de Noël! Les achats de dernière minute dans des magasins surpeuplés, la préparation des amuse-gueules en quantité gargantuesque, les décorations extérieures qui me font presque me suspendre dans le vide. J’arrive même à trouver ma belle-mère sympathique durant cette période. Du moins jusqu’à ce que je m’aperçoive qu’elle a oublié mon cadeau…

Mais parmi les choses que j’aime le plus, d’aucuns diront que c’est mon côté espiègle, c’est de piéger ma famille pour qu’elle dévoile ce que sera mon cadeau cette année. Vous savez, la bonne vielle technique du :

  • « Eh Chérie, j’ai hâte de conduire la nouvelle Ferrari! »
  • « Comment ça tu sais que tu vas avoir une Ferrari? »
  • Et de répondre, «je ne le savais pas, mais maintenant je le sais! »

Oui, oui, cette technique fonctionne encore mais pour vrai, ça ne s’est jamais passé pour la Ferrari…

Cette année, les efforts pour découvrir les cadeaux avant le 25 décembre seront moins difficiles pour les propriétaires regroupés. En effet, il y a quatre dossiers qui ont abouti dans les dernières semaines qui nous permettront d’avancer encore plus vite.

Amélioration des opérations de récolte

En collaboration avec le MFFP, Groupements forestiers Québec rend maintenant disponible à l’intention de ses membres un nouveau programme leur permettant de mieux servir leurs propriétaires en matière de récolte forestière et de se rapprocher d’un modèle de gestion optimal.

Pour chaque projet, le programme permet jusqu’à 400 heures de consultation avec des spécialistes (valeur de 48 000 $) et peut couvrir jusqu’à 75 % des coûts admissibles. Il permettra, entre autres, d’obtenir :

  • Une évaluation des procédés de récolte actuels du groupement forestier ;
  • Une proposition d’un mode de travail;
  • Un plan de mis en œuvre des conditions nécessaires pour optimiser les procédés de récolte ;
  • Un soutien technique en continu durant une année d’opération.

Projet spécifique sur les drones en forêt privée

Il s’agit d’une initiative conjointe avec le MFFP qui vise, entre autres, à aider les groupements à acquérir rapidement des informations précises qui s’avèrent primordiales pour le suivi des chantiers. Dans un contexte de pénurie de main-d’œuvre, ce projet doit aussi permettre d’accentuer l’efficience des opérations rattachées à la récolte grâce à la technologie.

Développement d’outils technologiques

Notre organisation pourra poursuivre le développement d’outils technologiques adaptés aux besoins des conseillers forestiers des groupements grâce à un soutien financier de 186 232 $ en provenance du MFFP. On vise, notamment, à permettre aux utilisateurs de communiquer directement avec les données web gratuites afin d’intégrer toutes les technologies mobiles forestières présentement offertes ainsi que de partager les informations recueillies aux différentes instances.

Fiches de traitements sylvicoles conçues par GFQ

GFQ vient de se voir confier par le MFFP le mandat de développer 12 fiches à l’intention des propriétaires privés et leur présentant les avantages des principaux traitements sylvicoles pouvant être financés par le Programme d’aide à la mise en valeur des forêts privées (PAMVFP). L’objectif est de créer des fiches d’une grande simplicité et tenant sur une seule page. Elles seront conçues pour être faciles à utiliser par les conseillers forestiers et à comprendre par les propriétaires.

Planification Faune forêt

Groupements forestiers Québec a reçu récemment une autre très bonne nouvelle avec l’obtention d’une aide financière de 60 000 $ de la Fondation de la faune pour mieux outiller technologiquement les professionnels et les producteurs forestiers.

Entre autres avancées, le projet doit permettre la saisie numérique des données fauniques et leur transfert automatisé au logiciel GFQGéo, éliminant ainsi les retranscriptions papier par les professionnels, en plus de leur donner accès à des couches géomatiques uniformisées et provinciales pour une planification beaucoup plus efficiente des opérations sylvicoles.

De bien bonnes nouvelles

De biens bonnes nouvelles tout cela et en d’autres s’en viennent. C’est aussi agréable de voir le nombre de partenariats exploser. C’est aussi ça la reconnaissance des groupements forestiers. Mais par-dessus tout, ces annonces servent à reconnaître et faciliter le travail des propriétaires regroupés qui mettent les efforts pour permettre à la population du Québec de jouir d’une forêt productive et en santé.

Joyeux Noël et bonne année à tous!