Foresterie 4.0

Groupe PG investit 3,5 M$

De gauche à droite, Rémi Massé, député d

De gauche à droite, Rémi Massé, député d'Avignon-La Mitis-Matane-Matapédia et secrétaire parlementaire, Pascal Gagné, président-directeur développement stratégique au Groupe PG et Marc Parent, maire de la Ville de Rimouski.

Photo : Courtoisie

30 Mai. 2019

Le Groupe PG poursuit son développement en investissant plus de 3,5 M$ dans ses installations. L’objectif est d’amener l’entreprise vers la foresterie 4.0.

Marie-Claude Boileau

«Nous prévoyons donc, grâce à notre investissement, améliorer de façon significative la gestion des activités de récolte et de transport du bois de la forêt vers l’usine, tout en permettant un meilleur échange d’information entre les différents acteurs de l’industrie. Cette notion d’échange d’information sera bénéfique en termes de temps, d’argent et d’énergie», explique-t-on.

Ainsi, au cours des 30 prochains mois, la compagnie de Rimouski travaillera à bonifier la prévisibilité des approvisionnements par la connectivité des équipements entre l’usine et la forêt et à intégrer l’intelligence artificielle à certaines étapes des processus. «À terme, notre solution permettra d’automatiser plusieurs tâches et d’éliminer la duplication de saisie d’information entre les différents acteurs reliés aux approvisionnements forestiers, ce qui en résultera par une amélioration significative de l’efficience, de l’efficacité, de l’agilité, ainsi que la prise de décision stratégique et la compétitivité de l’industrie forestière», ajoute-t-on. Cinq emplois seront créés.

Membre associé du Conseil de l’industrie forestière du Québec et de la Fédération québécoise des coopératives forestières, le Groupe PG s’est récemment intégré au consortium FORAC. Depuis 1980, le Groupe PG développe des logiciels de gestion principalement pour les industries forestières, mais également les papetières, les centres de tri et les sablières. Il travaille avec plus de 245 clients, dont 150 scieries. Présente au Québec, la compagnie œuvre également en Ontario, dans l’État du Maine (É.-U.) et également en Finlande.