Les pros du bois de chauffage

16 Déc. 2021

« La production de bois de chauffage, ce n’est plus quelque chose qui a besoin de se faire à la main. Les gens n’ont pas idée à quel point c’est un secteur qui est rendu mécanisé et productif. Il y a encore beaucoup de propriétaires privés qui auraient avantage à regarder le potentiel de production qu’ils pourraient avoir en s’équipant de la bonne façon. »

Sylvain Vouligny, propriétaire de Gespro Équipement, s’enthousiasme facilement quand on lui parle des avantages et du potentiel de la machinerie dans le domaine de la transformation de bois. Basée à Victoriaville, son entreprise a l’exclusivité de la distribution partout au Canada des machineries européennes réputées Posch, Rabaud et Peruzzo.

Processeurs à bois, fendeuses, scies circulaire, fagoteuses de bûches, broyeurs de déchets d’élagage, écorceuses, remorques, treuils, grues, rogneuses, grappins et autres; Gespro offre toute la gamme d’équipements pouvant être utilisés pour faire du bois de chauffage, mais aussi pour la cueillette de résidus servant à la production de biomasse forestière.

«On s’adapte toujours aux besoins spécifiques de notre clientèle, J’ai un client qui doit composer avec un bon degré de pente. Nous lui avons fourni une remorque motorisée allemande qui lui permet d’avoir un meilleur accès à sa terre. Nous avons aussi des treuils spéciaux pour extraire le bois », explique M. Vouligny.

Ce dernier cite également l’exemple de cabanes à sucre qui utilisent ses broyeurs forestiers. Très compacts, ces broyeurs fonctionnant sur chenilles sont en mesure de passer sous les lignes acéricoles et peuvent être commandés à distance. «Dans le contexte actuel de pénurie de main-d‘œuvre, de plus en de producteurs se tournent vers nos équipements. Et pour cause, car ils permettent de remplacer plusieurs employés. »

Les clients de Gestro comprennent des propriétaires de boisés qui font de la production de bois de chauffage sur une base artisanale ou encore professionnelle. «On a ce qu’il faut pour répondre à tous les besoins et convenir à tous les budgets », dit M. Vouligny. Depuis le mois d’octobre, l’entreprise a même ajouté une ligne de produits Pezzolato pour la production de bois de chauffage sur une base industrielle. Le marché de l’entreprise fondée en 2013 compte également des producteurs acéricoles, des compagnies d’émondage, des villes et des fabricants de charbon de bois.

L’une des principales forces de Gespro réside dans son service à la clientèle. «Au Québec comme ailleurs dans le monde, le bois de chauffage est de plus en plus en demande. Cela fait en sorte que les équipements tendent à fonctionner de plus en plus. Après un certain temps, il s’en suit évidemment une certaine usure des pièces. À ce moment, nos clients peuvent compter sur nous».

M. Vouligny souligne qu’il bénéficie d’une excellente collaboration de ses fournisseurs européens. Ainsi, même quand un fabricant cette de produire un équipement, il voit à rendre disponible les pièces de remplacement jusqu’à 20 ans par la suite.

Bois maximisé et environnnement

L’un des principaux avantages des lignes de machines offertes par Gespro réside toutefois dans le fait qu’elles permettent de maximiser les BTU produits le bois tout en réduisant son impact écologique. «Il n’y a rien qui cause autant d’émissions et de pire pour l’environnement que de bruler du bois vert ou du bois humide. Or, nos équipements permettent de récolter et de sécher rapidement le bois et ses résidus, ce qui est la chose à faire. Le Québec accuse un important retard quant à ses pratiques dans ce domaine et c’est très dommage», fait valoir M. Vouligny.

Si les propriétaires de boisés privés tendent souvent à se tourner vers le bois de sciage, il n’en reste pas moins que le bois de chauffage reste une avenue à considérer. «Les producteurs se retrouvent souvent avec une partie de leurs récoltes qui sont jugées non conforme pour le sciage. Si ajoute cela aux prix qui ont cours dans le bois de chauffage, je dirais que nous sommes une option qui mérite d’être regardée très attentivement. »

M. Vouligny constate d’ailleurs qu’un nombre de plus en plus grand de propriétaires de boisés ont recours à ses machineries spécialisées pour optimiser leur production de bois de chauffage. Il s’agit d’un phénomène très compréhensible, si l’on considère la hausse importante de valeur des lots boisés. Dans ce contexte, les propriétaires souhaitent faire fructifier leur actif, ce qui est une bonne chose.

Au moment de la fondation de Gespro en 2013, la majorité des ventes se faisait au Québec. Au fil des ans, l’entreprise a toutefois développé le marché du reste du Canada qui compte maintenant pour 70 % de son chiffre d’affaires. «On est fiers de continuer à donner un excellent service à tout ce monde depuis nos locaux de Victoriaville!», conclut-il.