Une dose d’amour et des idées pour encore s’améliorer

12 Fév. 2020

D’une pierre deux coups, c’est ce qu’a permis de faire le sondage réalisé en décembre dernier auprès des lecteurs du Monde forestier. Non seulement ce coup de sonde a t-il confirmé l’appréciation des lecteurs quant au contenu du journal, mais il a aussi permis de faire le plein de bonnes idées pour les années venir.

Dany Rousseau

Pas moins de 337 personnes ont répondu à l’invitation du journal de se rendre à l’adresse lemondeforestier.ca pour répondre au sondage en ligne. Merci à tous!

Les résultats parlent d’eux-mêmes. Les lecteurs jugent à plus de 96 % le contenu du Monde forestier très ou assez pertinent en fonction de leurs besoins et intérêts. Les répondants se démarquent également par leur grande assiduité de lecture. Ainsi, à chaque parution, 34,4 % d’entre eux affirment en faire une lecture intégrale, 40,5 % lisent plusieurs articles et 16 % disent lire au moins un ou deux textes.

La qualité visuelle du journal est aussi appréciée, 97 % des répondants la jugeant très ou assez satisfaisante.

Encore plus que les forts taux d’appréciation, l’intérêt du sondage réside dans les nombreuses suggestions d’amélioration formulées par les lecteurs. Le journal a reçu pas moins de 70 suggestions!

Parmi les propositions qui revenaient le plus souvent, mentionnons les suivantes :

  • Faire une plus grande place à la forêt privée
  • Parler de machinerie, d’outillage, ne pas avoir peur des détails techniques
  • Des articles pour les professionnels de la foresterie, mais aussi pour les amateurs
  • Des infos sur les ressources financières disponibles
  • Parler des travailleurs et des métiers de la forêt
  • Traiter du sujet de la sylviculture
  • Des articles plus concis

Ces suggestions seront prises en compte dans le cadre des améliorations sur lesquels travaille en ce moment l’équipe du journal et qui seront annoncées au cours des prochains mois.

Autre fait intéressant à signaler, si les lecteurs ont signalé leur grand intérêt pour la forêt privée, ils indiquent à 56 % que leurs activités sont liées à la forêt publique.

À la lumière de tous ces résultats, il ressort que la force du journal réside dans la niche qu’il occupe à titre de RÉFÉRENCE INCONTOURNABLE du secteur forestier québécois.

Qu’ils soient décideurs, professionnels, propriétaires de boisés ou autres, les lecteurs sont des passionnés de foresterie. Ils ont beau être bombardés d’une multitude d’informations à tous jours sur Internet, à la télé et dans les journaux, ils n’entendront jamais assez parler du sujet qui les intéresse : la forêt.

Il importe donc de ne pas se satisfaire des bons résultats obtenus et de ne rien ménager pour offrir un contenu véritablement original qui saura répondre aux besoins et intérêts des lecteurs les plus exigeants.

En terminant, félicitations à M. Sylvain Genest, de Saint-Casimir, dans la région de Portneuf, qui est le grand gagnant du concours lié au sondage. M. Genest s’est mérité une paire de bottes protection contre les scies à chaînes. D’une valeur de près de 500 $, ces bottes de fabrication italiennes sont une gracieuseté de Novafor.