, Le Monde Forestier | LMF
Jocelyn Lessard
Réagir au commentaire de Jocelyn Lessard
Commentaires : 0
Marc Beaudoin
Réagir au commentaire de Marc Beaudoin
Commentaires : 0
Renald Bernier
Réagir au commentaire de Renald Bernier
Commentaires : 0
Alain Paradis
Réagir au commentaire de Alain Paradis
Commentaires : 0

Entrevue avec Daniel Richard, nouveau sous-ministre au MFFP

Depuis le 2 juin, DANIEL RICHARD occupe le poste de sous-ministre associé aux Forêts, à la Faune et aux Parcs

Photo: archives LMF

10 août. 2015

Depuis le 2 juin, DANIEL RICHARD occupe le poste de sous-ministre associé aux Forêts, à la Faune et aux Parcs. Auparavant, il travaillait comme directeur général de la production de semences et de plants forestiers à ce même ministère. Le Monde Forestier s’est entretenu avec lui pour connaître les défis qui l’attendent. Comment envoyez-vous cette nouvelle fonction? Avec beaucoup d’enthousiasme. J’oeuvre aux opérations régionales depuis sa création en 2006. ...

Détails

Investissements en travaux sylvicoles

3 années de stabilité pour Rexforêt

63 entreprises oeuvrent sous la certification ISO 14 001 de Rexforêt. Des groupements forestiers, des coopératives forestières et d’autres types d’entrepreneurs forestiers ont choisi cette option afin de respecter la certification pour travailler en forêt publique.

Photo: Guy Lavoie

6 août. 2015

En juillet 2014, c’est tout près de 120 M$ en contrats qui avaient été signés. Cette année, MARC LAMONTAGNE, directeur général de Rexforêt, considère que le processus de signature des contrats s’est encore amélioré. Le Monde Forestier s’est entretenu avec le directeur général de Rexforêt afin de discuter de la signature des contrats et de la saison en cours. «Le processus de signature des contrats est au point ...

Détails

Boisaco: une force régionale depuis 30 ans

L’ensemble du groupe Boisaco emploie 560 travailleurs.

Photo: courtoisie

26 juin. 2015

Si aujourd’hui l’aventure de Boisaco se poursuit depuis 30 ans, elle a d’abord connu trois échecs successifs. Trois défaites caractérisées par la mobilisation des travailleurs et de la population déterminés à conserver des opérations forestières dans leur région. Le résultat est impressionnant : l’entreprise possède un chiffre d’affaires totalisant 100 M$ en plus d’employer 560 personnes. Retour sur 30 ans d’histoire. Les installations de l’usine de sciage de ...

Détails