, Le Monde Forestier | LMF
Alain Paradis
Réagir au commentaire de Alain Paradis
Commentaires : 0
Renald Bernier
Réagir au commentaire de Renald Bernier
Commentaires : 0
Marc Beaudoin
Réagir au commentaire de Marc Beaudoin
Commentaires : 0
Jocelyn Lessard
Réagir au commentaire de Jocelyn Lessard
Commentaires : 0

Coupures en forêts privées: 7 questions à Luc Bouthillier

Professeur à la Faculté de foresterie, de géographie et de géomatique à l’Université Laval, Luc Boutillier.

Photo: Guy Lavoie

11 juin. 2015

Professeur à la Faculté de foresterie, de géographie et de géomatique à l’Université Laval, LUC BOUTHILLIER a accepté de répondre aux questions du Monde Forestier pour partager son opinion et sa vision sur les coupures faites par le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs (MFFP) dans les programmes touchant à la forêt privée. Le rapport de Robert Beauregard nous indiquait que la forêt privée du ...

Détails

Programme ESSOR et Fonds Biomasse Énergie I

Investissement de 40 M$

Léopold Beaulieu, président-directeur général Fondaction CSN et Jacques Daoust, ministre de l’Économie, de l’Innovation et des Exportations.

Photo: Pierre-André Leboeuf

10 juin. 2015

Grâce à un investissement totalisant un peu plus de 40 M$ du gouvernement du Québec, de nouveaux projets en biomasse forestière résiduelle pourront voir le jour par le biais du Fonds Biomasse Énergie I alors que le programme ESSOR donnera un coup de pouce pour l’acquisition ou le renouvellement d’équipements forestiers. S’élevant à 20,2 M$, la capitalisation du Fonds Biomasse Énergie I provient du gouvernement ...

Détails

Association des producteurs d’arbres de Noël: bonne conjoncture

«La génération des 35-45 ans a maintenant des enfants et ils relancent les traditions. On voit une demande de célébrer Noël avec un arbre naturel, et ce, partout en Amérique du Nord», mentionne Joëlle Cardonne, présidente de l’Association des producteurs d’arbres de Noël.

Photo: courtoisie APANQ

20 mai. 2015

L’Association des producteurs d’arbres de Noël connaît une bonne période. «Au cours des dernières années, il y avait des stocks importants qui ont maintenant beaucoup diminué et qui continuent à descendre puisque la demande de sapins augmente. Il est vrai qu’il s’agit d’une bonne conjoncture pour la vente. Dans les prochaines années, les sapins seront extrêmement en demande», confirme JOËLLE CARDONNE, présidente de l’Association des producteurs d’arbres de Noël. Marie-Claude ...

Détails