Marc Beaudoin

Rien pour acquis !

28 Avr. 2020

Il y a quelques semaines, ça allait plutôt bien. Mon garçon revenait de l’étranger pour la semaine de relâche. On prévoyait en profiter pour faire quelques sorties etc. COVID aidant, la semaine de relâche se transforme en mois et peut-être en année scolaire de relâche.

Si bien que maintenant, il y a une personne de plus pour vider le réservoir à eau chaude et se disputer le paquet de biscuits. Ne les cherchez plus si vous arrivez une heure après que l’épicerie soit rangée dans les armoires…

En forêt privée, nous venions d’avoir un budget favorable. Le plus gros enjeu consistait à assurer la disponibilité de la main d’œuvre.  Tous travaillaient fort pour trouver des solutions.

Le COVID-19

La pandémie a évidemment forcé tout le monde à modifier ses façons de faire. Elle a surtout demandé un changement important dans les priorités et plans d’actions. Toutefois, une chose demeure, tous sont mobilisés dans la recherche de solutions.

Dans les dernières semaines, ces efforts se sont transformés en décisions, résultats et outils pour nous aider à passer au travers de la crise. Voici quelques faits saillants :

Groupes de travail, rencontre et congrès

Évidemment, à l’instar de plusieurs, nous avons apprivoisé la technologie afin de demeurer en contact avec les membres de Groupements forestiers Québec bien sûr. Nous avons aussi développé des nouveaux canaux de communications avec tous nos partenaires. Nous pouvons dire que plus que jamais, nous sommes près des préoccupations de nos membres et des gens en positions décisionnelles.

Évidemment, nous avons dû annuler nos rencontres physiques comme la rencontre printanière ou le congrès annuel. Il serait irresponsable et irrespectueux pour nos bâtisseurs et piliers du réseau de faire autrement même si le confinement devait s’achever d’ici l’automne.

Informations et mises à jour

Il y a une quantité phénoménale d’informations qui circule actuellement. Le directeur des communications, monsieur Dany Rousseau fait un effort remarquable afin de trier les différentes communications et vous les acheminer directement ou par la page Facebook de Groupements forestiers Québec. Il ne faut pas oublier le travail effectué par Forêt compétences, organisme dont nous faisons partie. Leur infolettre et leur site est à visiter aussi.

Formations

La pandémie a ralenti la vague de formation sur le logiciel RESAM Géomatique. Qu’à cela ne tienne, nous mettons en place des formations à distance sur les nouveaux modules du logiciel, sur les formulaires électroniques ainsi que sur la tenue des AGA virtuelle.

Un guide de pratiques en temps de pandémie

À l’aube de la saison d’opérations, beaucoup se demandent comment gérer la pandémie dans un contexte d’activités sylvicoles  Plusieurs fiches existent mais elles sont souvent soit relatives au travail de bureau, soit dispersées.

Nous sommes fiers d’avoir joint nos efforts avec Forêt compétences ainsi qu’avec Formabois pour produire un guide de gestion du COVID-19 dans le cadre des opérations du secteur forestier. Non seulement ce guide donne les informations complètes et détaillées mais il permet aussi aux gestionnaire de se doter d’un plan de gestion efficace rapidement.

Des propositions pour protéger nos producteurs

Dans le but d’assurer la sécurité des propriétaires et des travailleurs des groupements forestiers, notre groupe de travail s’est penché sur de nombreuses problématiques relatives à la signature de documents.

En effet, une des particularités de la recherche de travaux en forêt privée est l’obtention l’autorisation du propriétaire à plusieurs étapes du processus de planification. En temps normal, le conseiller forestier rencontrera le producteur afin de lui expliquer les travaux et lui faire signer les documents nécessaires. Or les règles sanitaires ne permettent pas de procéder à ces activités d’autant plus que plusieurs producteurs se retrouvent dans les classes jugées à risques de par leur âge ou leur état de santé.

Nous proposons des méthodes qui permettent d’assurer la sécurité des membres et des travailleurs des groupements forestiers en utilisant, comme dans le monde de la santé, les technologies modernes pour obtenir les autorisations requises.

Ce n’est pas terminé

Vous voyez, les forces du secteur forestier mettent leurs efforts en commun pour passer au travers cette crise.  Il reste beaucoup à faire et nous mettrons les efforts pour le faire.